Ce qu’employeur veut…

Ce qu’employeur veut…

« Je trouve que les employeurs ne sont pas précis quant à leurs critères de sélections. Par exemple, j’ai récemment demandé à un employeur potentiel à quoi ressemblait le profil du candidat idéal et l’on m’a fourni une réponse vague et imprécise. Pouvez-vous me dire ce que les employeurs cherchent en général? » – Talie

Chère Talie :

Bien que je ne connaisse pas les détails de la réponse qui vous a été fournie, je peux tout de même tenter de vous éclairer à ce sujet. Évidemment, chaque employeur possède ses propres critères de sélection (nombre d’années d’expérience, nécessité ou non du bilinguisme, etc.) et aux valeurs de l’entreprise. Cependant, lors de mes différentes rencontres avec les employeurs, j’ai pu définir certains traits de caractère et facettes de personnalité qui sont « en vogue ». En voici quelques-uns :

L’ouverture d’esprit et l’adaptabilité

Avoir un(e) employé(e) ouvert(e) d’esprit au sein de son équipe est l’une des choses les plus appréciées par un employeur. En effet, être ouvert(e) à la critique, au type de travail qui nous est délégué ou aux différentes personnalités avec qui nous collaborons fait de nous une personne polyvalente et innovatrice capable de s’adapter à plusieurs situations. Peu importe donc si le/la candidat(e) ne possède pas le niveau d’expérience requis; s’il/elle fait preuve d’ouverture d’esprit et qu’il/elle démontre une bonne capacité d’adaptation, l’employeur le reconnaîtra et sera plus enclin à lui donner la chance de faire ses preuves.

La flexibilité

Une remarque que j’entends régulièrement est le fait que l’adjoint(e) soit pressé(e) de quitter le bureau le soir venu. Attention, on ne parle pas ici de quelqu’un qui a des plans à la maison un jeudi soir et qui part une dizaine de minutes plus tôt pour avoir le temps d’aller acheter les bouchées qui manquent! On parle de ces adjoint(e)s qui, chaque soir, mettent leur manteau à 16 h 15 pour être certain(e)s d’avoir passé la porte à 16 h 29. Alors que l’on rentre à la maison le soir, notre patron reste (très souvent) au bureau pour finaliser ses dossiers. Rien de mieux, pour développer un esprit d’équipe, que de démontrer un peu de flexibilité en restant un peu plus tard un soir afin de l’aider. Il va sans dire que les heures supplémentaires effectuées doivent être rémunérées ou compensées, sans quoi vous êtes bien en droit de partir pile à l’heure!

Le souci du travail bien fait

Étant également l’une des choses très appréciées par les employeurs, le souci du travail bien fait est la clé du professionnalisme. Les gens qui travailleront avec vous apprécieront sans aucun doute le fait que vous vous êtes appliqué(e) à la tâche, que vous vous êtes relu(e) plusieurs fois et que vous avez porté attention aux détails, ce qui fera en sorte de maximiser l’efficacité de toute l’équipe.

Bien entendu, ceci n’est qu’un repère – aucun(e) candidat(e) n’est le/la « parfait(e) candidat(e) ». Par contre, si vous possédez l’un de ces attributs, vous avez tout à gagner en le mettant à l’avant-plan!

Par : Marie-Eve Altur


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *