Recherche d’emploi infructueuse, comment l’expliquer?

Recherche d’emploi infructueuse, comment l’expliquer?

« Voilà une année que je recherche un emploi, sans avoir trouvé à ce jour, est on obligé de noter au CV? »  – Mokabila


La question est épineuse, bien sûr, il est parfois difficile d’assumer pleinement une recherche infructueuse, toutefois, il faut miser sur les explications à même votre lettre de présentation et lors de l’entrevue. Et… soyez transparent! Parlez positivement et avec dynamisme de vos efforts et actions concrètent liées à votre recherche, il faut surtout démontrer que vous n’êtes pas demeuré inactif. Un ‘trou’ au CV s’explique, mais vous devrez avoir usé de créativité pendant cette période creuse afin de démontrer que vous n’avez rien négligé pour atteindre votre objectif : dénicher un nouvel emploi.

Soyez proactif!
Vous évoluez dans un domaine très pointu? La rareté des postes sur le marché est possible. Suivez une formation qui vous permettra de vous démarquer, perfectionnez votre anglais en prenant quelques cours, bref l’idée ici est d’agrémenter votre CV et de vous garder en action. Aussi, être actif sur les réseaux sociaux est essentiel. N’oubliez pas, chercher un emploi est un boulot temps plein en soi. Au réveil, on débute sa journée telle une journée de travail dite normale. Effectuer une veille des postes affichés sur diverses sphères du web est essentielle.

Eh oui…encore les réseaux sociaux!
De plus, on peaufine son profil Linkedin et on s’assure de faire tout ce qui est nécessaire pour être actif sur tous les réseaux sociaux. De grâce, n’indiquez pas ‘en recherche d’emploi’ dans le titre de votre profil Linkedin, les chasseurs de têtes ne pourront vous trouver dans leur moteur de recherche. À la limite, misez sur votre ancien titre pour ensuite vous commettre, par exemple : Adjoint juridique – recherche opportunité. Tirez profit du réseautage et partagez des articles pertinents à votre secteur d’activité. Tout bon recruteur ira explorer tant votre profil que les activités récentes liées à votre profil.
 
Raisons de départs, comment expliquer :
Rappelez-vous qu’une réorganisation interne ou une restructuration n’est pas un congédiement. Aussi, un pépin au cours d’une carrière est possible. Les employeurs ne sont pas si tranchants et savent reconnaître que la vie professionnelle peut avoir son lot d’embuches, chaque parcours est différent. Ayez des explications claires, courtes et efficaces. Une période économiquement instable, la période de l’année de la perte de votre emploi, l’absence de bilinguisme, un mauvais fit ou encore votre parcours atypique représentent des raisons tout à fait valables, selon le cas.

Bonne chance, et surtout, prenez action! C’est ce que les employeurs recherchent!


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *